Communiqués FAE

Imposition précipitée du cours d’éducation financière
Les profs exigent un moratoire et le respect de la loi

Québec, le 16 janvier 2016L’Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (APEQ-QPAT), la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) et la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) ont décidé d’unir leurs voix afin de dénoncer le caractère irrespectueux, et même illégal, de la démarche du ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, à l’effet d’imposer le nouveau cours d’éducation financière dès la rentrée scolaire 2017. En modifiant unilatéralement et aussi rapidement la grille-matière, le ministre manque de respect à l’endroit du personnel enseignant et des élèves et fait fi des encadrements légaux qui prévalent. Les organisations syndicales demandent donc un moratoire sur l’implantation de ce cours, le temps de faire correctement les choses, en tout respect de la loi.

Lire la suite du communiqué

Cours d’éducation financière
Le ministre Proulx offre un cadeau de Noël empoisonné aux profs et aux élèves

Montréal, le 16 décembre 2016 – La Fédération autonome de l’enseignement (FAE), qui représente 34 000 enseignantes et enseignants, dénonce la décision unilatérale du ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, d’implanter obligatoirement le nouveau cours d’éducation financière dès la rentrée scolaire 2017, en réduisant de deux unités le cours de Monde contemporain en 5e secondaire. LA FAE dénonce aussi l’attitude du ministre qui, encore une fois, ignore les recommandations et les demandes légitimes du personnel enseignant.

Lire la suite du communiqué