Communiqué de la FAE – Projet de loi à propos de la gratuité scolaire

Projet de loi à propos de la gratuité scolaire
Une brèche inacceptable pour l’école publique

Montréal, le 7 juin 2019 – Alors que le premier ministre, François Legault, promettait un redressement national en éducation lors de son inauguration, son gouvernement vient d’adopter le projet de loi no 12, qui permettra d’exiger des parents des contributions financières pour les projets pédagogiques particuliers. Il s’agit d’une brèche inacceptable pour l’école publique, puisqu’ainsi, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, consacre l’école à trois vitesses : l’école privée, qui sélectionne ses élèves et qui est financée à 70% par des fonds publics; les projets pédagogiques particuliers, pour lesquels des frais pourraient être chargés, qui demeureront aussi sélectifs que l’école privée; et la classe « ordinaire ».

Lire la suite du communiqué