Communiqués de la FAE – PL40

Étude du projet de loi no 40 modifiant l’organisation et la gouvernance scolaires
Le ministre de l’Éducation contourne les tables de négociation nationale

Montréal, le 23 janvier 2020 – La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) dénonce l’attitude irrespectueuse du ministre de l’Éducation qui poursuit aujourd’hui, en commission parlementaire à l’Assemblée nationale, l’étude détaillée du projet de loi no 40 modifiant l’organisation et la gouvernance scolaires. Le ministre Jean-François Roberge propose en effet des articles ainsi que des amendements concernant le perfectionnement et la formation continue du personnel enseignant, un objet faisant partie intégrante du contrat de travail des enseignantes et enseignants. Le ministre Roberge contourne les tables de négociation, les seules habilitées à négocier le renouvellement du contrat de travail des profs.

Lire la suite du communiqué

Projet de loi no 40 modifiant l’organisation et la gouvernance scolaires
Des profs occupent le bureau de circonscription du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge

Chambly, le 21 janvier 2020 – Protestant contre le projet de loi no 40 modifiant l’organisation et la gouvernance scolaires, une cinquantaine d’enseignantes et d’enseignants, membres des syndicats affiliés à la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), occupent le bureau de circonscription du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, à Chambly. Cette action surprise se déroule alors que l’étude détaillée de ce projet de loi se poursuit à Québec ce matin, en commission parlementaire à l’Assemblée nationale.

La colère gronde parmi les enseignantes et enseignants du Québec depuis l’automne. Ils ont été plus de 10 000 à faire parvenir une lettre au ministre de l’Éducation, lui demandant de retirer ce projet de loi qui ne reconnaît pas et ne protège pas leur expertise. Pourtant, Jean-François Roberge prétend que les profs lui indiquent « de ne pas lâcher ».

Lire la suite du communiqué

Commission parlementaire sur le projet de loi no 40
Les profs maintiennent la pression sur le ministre Jean-François Roberge et le premier ministre François Legault

Québec, mardi 14 janvier 2020 – Profitant de la reprise des travaux de la Commission de la culture et de l’éducation, qui étudie le projet de loi no 40 modifiant principalement la Loi sur l’instruction publique relativement à l’organisation et à la gouvernance scolaires, plus de cinquante enseignantes et enseignants, membres de syndicats affiliés à la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), ont rappelé leur opposition à ce projet de loi en organisant deux activités de visibilité à Québec. La première s’est déroulée devant une entrée utilisée par les parlementaires pour accéder à l’Assemblée nationale, où une immense bannière a été déployée, alors que la seconde s’est traduite par la présence remarquée d’enseignantes et enseignants aux travaux de la Commission de la culture et de l’éducation. Ces activités de visibilité s’ajoutent à plusieurs autres qui se sont tenues depuis le dépôt du projet de loi, le 1er octobre 2019, notamment l’envoi d’une lettre au ministre Jean-François Roberge qui a été signée à ce jour par plus de 10 000 enseignantes et enseignants.

Lire la suite du communiqué

Les acteurs du réseau public d’éducation demandent au ministre Roberge de surseoir à l’adoption du projet de loi no 40

Montréal, le 26 novembre 2019 – Plus d’une dizaine de groupes d’acteurs du monde de l’éducation ont demandé aujourd’hui au ministre Jean-François Roberge de surseoir à l’adoption du projet de loi no 40 et d’inviter la population du Québec à une large réflexion sur l’avenir de l’école publique.

Lire la suite du communiqué

Visualiser la publicité