Actualité 2020-2021

COVID-19 —Fermeture de l’école Wilfrid-Bastien

8 février 2021 – Une seconde école primaire ferme temporairement ses portes sur le territoire desservi par le CSSPI, en raison d’une importante éclosion de COVID-19. Après l’école St-Marcel, c’est maintenant au tour de l’école primaire Wilfrid-Bastien, située à Saint-Léonard. L’enseignement sera donc effectué en ligne, pour l’ensemble des élèves. La fermeture est prévue jusqu’au 15 février inclusivement.

Le SEPÎ surveille de très près le nombre de cas positifs dans l’ensemble des établissements scolaires du CSSPI et vérifie toutes les informations qui lui sont rapportées par le personnel enseignant. Le cas de l’école Wilfrid-Bastien a fait l’objet d’une surveillance accrue en raison du nombre élevé de cas rapportés et plusieurs interventions ont été effectuées dans les derniers jours. C’est donc avec grand soulagement que le SEPÎ accueille l’annonce de cette fermeture.

Par ailleurs, une rencontre aura lieu très prochainement avec le CSSPI, notamment afin d’obtenir un bilan provisoire de la situation pour les deux écoles qui ont été fermées.

Nous vous tiendrons informés de tout nouveau développement.

COVID-19 —Fermeture de l’école St-Marcel

28 janvier 2021 – Le SEPÎ vient d’être avisé que l’école St-Marcel, située à Pointe-aux-Trembles, est fermée pour une durée indéterminée et bascule à l’enseignement en ligne pour l’ensemble de ses groupes, en raison d’une importante éclosion de COVID-19. Il s’agit d’une première fermeture d’établissement, sur le territoire desservi par le CSSPI. Nous n’avons pas plus d’informations pour l’instant.

Le SEPÎ suit la situation de très près et fera les interventions requises auprès du centre de services scolaire, s’il y a lieu.

Nous vous tiendrons informés de tout nouveau développement.

COMMUNIQUÉ DE LA FAE

Plan de ventilation dans les établissements scolaires

Le gouvernement du Québec doit presser le pas

 Montréal, 21 janvier 2021 — Soucieuse de garder les écoles ouvertes en assurant la sécurité des profs et de leurs élèves jeunes et adultes, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) déclare que le plan de ventilation du gouvernement dans les établissements scolaires est insuffisant, incohérent et doit être bonifié, notamment en accélérant l’échéancier qui doit permettre d’effectuer les tests dans toutes les salles de classe du Québec.

Loin d’être rassurants, les résultats du rapport sur la qualité de l’air dans les établissements scolaires, présenté le 8 janvier dernier par le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, démontrent beaucoup d’incongruences selon Dre Nimâ Machouf, chercheuse et épidémiologiste, qui a été consultée par la FAE à ce sujet. La docteure critique notamment le seuil trop élevé de 2 000 ppm du taux de concentration de CO2 dans l’air fixé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour la mise en place de mesures correctives dans les classes, alors que la norme sécuritaire établie par le ministère de l’Éducation (MEQ) est d’environ 1 000 ppm. En effet, si l’on se réfère au Document de référence sur la qualité de l’air dans les établissements scolaires du MEQ, on relève que le taux de CO2 dans les locaux ventilés mécaniquement ne devrait pas dépasser 700 ppm de plus que la concentration dans l’air extérieur (dont la moyenne se situe autour de 400 ppm), et d’un maximum de 1 000 ppm pour les nouveaux bâtiments.

COMMUNIQUÉ DU SEPÎ

COVID-19 : Le Syndicat de l’enseignement de la Pointe-de-l’Île exprime des inquiétudes face à l’impact de la réouverture des établissements scolaires de son territoire

Montréal, le 15 janvier 2020 – Avec le retour en classe des élèves qui s’est amorcé le 7 janvier dernier, le Syndicat de l’enseignement de la Pointe-de-l’Île (SEPÎ) exprime de vives inquiétudes face à la propagation du virus de la COVID-19 sur le territoire desservi par le Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSSPI).

Ces inquiétudes sont notamment fondées sur les constats rapportés par une équipe de recherche dans le récent rapport intitulé Enfants, écoles et COVID-19 : le cas montréalais (BIGNAMI, Simona et coll., 2021) indiquant que les écoles constituent un vecteur important de transmission de la COVID-19.

De plus, les taux de positivité rapportés par la Direction régionale de la santé publique de Montréal (DRSP) (dernière révision en date du 12 janvier 2021) démontrent que ceux-ci sont en augmentation et parmi les plus élevés à Montréal pour les arrondissements où sont situées les écoles du CSSPI.

Cliquez ici pour lire la suite du communiqué

COMMUNIQUÉ DE LA FAE

7 janvier 2021 – La FAE a émis un communiqué pour appeler le ministre de l’Éducation à travailler en amont avec les acteurs du réseau de l’Éducation!

La FAE déplore que la manière avec laquelle le gouvernement du Québec gère la crise laisse trop souvent planer l’incertitude quant aux mesures à mettre en place et aux directives, souvent divulguées à minuit moins une.
« On conçoit bien entendu que la gestion d’une crise n’est certes pas évidente et que le gouvernement doit conjuguer avec de multiples facteurs et données qui changent constamment. Toutefois, le climat actuel ne nous permet pas de travailler de façon optimale. Le réseau ne peut plus absorber de rebondissements, il faut désormais anticiper les choses et le ministre Roberge aurait tout intérêt à s’appuyer sur l’expertise des profs qui travaillent au quotidien auprès des élèves jeunes et adultes », a fait valoir Sylvain Mallette, président de la FAE.

6 janvier 2021, 18 h 20

Compte-rendu — Point de presse de François Legault du 6 janvier 2021

Contrairement à ce que laissaient entendre les rumeurs qui circulaient au cours des derniers jours, le premier ministre vient de confirmer que les élèves du primaire seront de retour sur les bancs d’école le 11 janvier 2021 comme prévu. Cependant, les élèves devront désormais porter un masque/couvre-visage lors de leurs déplacements dans l’école. Pour les élèves de la 5e et 6e année, le port du masque/couvre-visage sera obligatoire en tout temps.

Pour ce qui est des élèves du secondaire, l’enseignement à distance sera prolongé d’une semaine. Le retour en classe est maintenant prévu pour le 18 janvier. Aussi, le gouvernement fournira maintenant deux masques de procédure par jour aux élèves et aux membres du personnel.

De plus, François Legault a annoncé que les bibliothèques municipales accueilleront dorénavant les élèves qui ne disposent pas d’un accès à internet convenable et un environnement de travail approprié.

Finalement, Jean-François Roberge tiendra un point de presse le vendredi 8 janvier 2021. Le ministre devrait alors aborder les sujets de la qualité de l’air dans les écoles, du tutorat, de la réorganisation des contenus pédagogiques et des mesures d’aide pour la santé mentale des élèves.

Des discussions entre le SEPÎ et le CSSPI sont prévues au cours des prochains jours. Nous vous tiendrons au courant des développements le plus rapidement possible.

6 janvier 2021 – Nous attendons le point de presse du gouvernement et les instructions du CSSPI par la suite. Nous vous transmettrons les mises à jour dès que possible. Surveillez notre site Web ainsi que notre page Facebook pour plus d’informations!

COMMUNIQUÉ DE LE FAE

19 novembre 2020 – Congé des Fêtes pour le réseau scolaire : la FAE accueille favorablement la décision du gouvernement.
“Afin de contrer la deuxième vague de COVID-19 qui déferle sur le Québec, le gouvernement a annoncé lors d’un point de presse son plan concernant le congé des Fêtes dans le réseau scolaire.”

Lire la suite du communiqué

COMMUNIQUÉ DE LE FAE

Deux bulletins scolaires plutôt que trois cette année

Une bonne nouvelle pour les profs et les élèves!

Montréal, le 8 octobre 2020 – La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) considère que l’annonce du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, de faire passer le nombre de bulletins de trois à deux pour l’année scolaire en cours et de repousser la date de la première communication au 20 novembre permettra de réduire un peu la pression sur les enseignantes et enseignants ainsi que sur les élèves, comme elle l’avait suggéré.

Lire la suite du communiqué

Lettre à l’intention de l’ensemble des partenaires du réseau de l’éducation rédigée par le ministre Jean-François Roberge

7 octobre 2020
Pour votre information : Une section EDA-FP a été ajoutée ce matin dans le descriptif de la zone rouge sur le site Internet quebec.ca.
• Port du couvre-visage obligatoire en tout temps, pour tous les élèves, sauf lorsqu’assis dans une salle de classe à 2 mètres de distance les un des autres
• Port du masque de procédure en tout temps pour le personnel, sauf en classe, où ils doivent maintenir une distance de 2 mètres avec leurs élèves
• Privilégier la formation à distance pour les programmes d’études s’y prêtant le mieux
• Présence physique en classe priorisée pour les élèves à risque de décrochage ou à besoins particuliers
• Activités parascolaires et sorties éducatives suspendues
5 octobre 2020
COMMUNIQUÉ DE LA FAE

Nouvelles mesures sanitaires dans les établissements scolaires en zone rouge

Un gouvernement à la remorque des expertes et des experts sur le terrain!

Montréal, 5 octobre 2020 – La Fédération autonome de l’enseignement (FAE) salue la décision tardive du ministre de l’Éducation de resserrer les mesures sanitaires pour les écoles situées en zone rouge. Elle estime néanmoins qu’elles auraient dû être anticipées et mises en place dès la rentrée.

2 septembre 2020
COMMUNIQUÉ DE LA FAE

Dépistage accéléré de la COVID-19 dans le réseau scolaire

Le ministre Christian Dubé doit respecter la promesse faite aux profs et à leurs élèves

Montréal, 2 septembre 2020 – Malgré la promesse faite le 10 août dernier par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, concernant la mise en place d’un mécanisme de dépistage accéléré et efficace de la COVID-19 dans le réseau scolaire, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) n’a toujours pas obtenu la preuve qu’un tel mécanisme existe. Pour des raisons de santé et sécurité évidentes, alors que des milliers d’enseignantes et d’enseignants, mais aussi des milliers d’élèves, jeunes et adultes, ont repris le chemin de l’école, la FAE s’adressera à la Cour supérieure du Québec dans les prochains jours. Elle souhaite obtenir du gouvernement qu’il mette en place le mécanisme demandé et qu’il fournisse tous les documents relatifs au plan sanitaire qui s’applique dans le réseau scolaire, notamment les données en lien avec les cas d’infection.