Négociation nationale

Saviez-vous que…

Dans notre cahier de demandes syndicales, la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) revendique la bonification des conditions économiques des enseignantes et des enseignants et une meilleure conciliation famille-travail-vie personnelle.

En réponses à nos demandes, la partie patronale propose des augmentations salariales de 7 % sur cinq ans. Selon le gouvernement, l’inflation connue et prévue sur cinq ans s’élève à 10,2 %. Les offres patronales contribuent encore une fois à l’appauvrissement des enseignantes et des enseignants.

De plus, dans la perspective de nous permettre une meilleure conciliation famille-travail-vie personnelle, le gouvernement propose d’augmenter le nombre d’heures de présence à l’école, de même que l’amplitude quotidienne. Plus particulièrement au secteur des adultes et de la formation professionnelle qui verront leurs centres ouverts 7 jours sur 7, de jour comme de soir. Selon lui, la prestation de travail doit également s’effectuer au-delà du temps de présence à l’école. Il est intéressant de constater que le dépôt patronal reconnaisse la notion de conciliation famille-travail-vie personnelle chez les étudiantes et les étudiants mais pas chez le personnel enseignant.

Sylvie Zielonka

Dépôt patronal… pour un prof optimal!

• Consultez le dépliant

En lien avec la négociation nationale, voici les liens pour consulter les cahiers de demandes :

La Fédération autonome de l’enseignement, c’est 45 000 profs rassemblés pour améliorer leurs conditions de travail et l’école publique québécoise. Les neuf syndicats affiliés à la FAE représentent des profs du préscolaire, du primaire, du secondaire, de l’éducation aux adultes et de la formation professionnelle, dans sept régions du Québec. La Fédération représente également les 1 500 personnes retraitées de l’APRFAE.

Découvrez le site Web de la FAE dédié à la négo nationale 2020